Wikidata, à la confluence de projets libres d’éducation populaire

Le jeudi 25 février à la Paillasse fut une soirée exceptionnelle. C’est pas moins de 3 projets qui s’appuient sur Wikidata qui ont été présentés. Open Food Facts, Crotos et Inventaire Io se sont succédés après que Wikidata ait ouvert le bal.

L’idée de cette rencontre était tout à la fois, de montrer ce que permettaient ses applications et de découvrir comment elles utilisaient Wikidata.
Wikidata, étant plus technique et moins « sexy » que Wikipédia, il est moins accessible au grand public. A l’occasion des présentations des trois projets énoncés plus haut, nous nous sommes aperçus qu’il y avait moyen de contourner la difficulté de ce manque d’accessibilité. Cela, en s’appuyant sur ces applications récupérant les données issues de Wikidata & (pour une majorité d’entre-elles) l’alimentant en retour.
Contribuer à ces applications, c’est contribuer à Wikidata et donc aux communs numériques.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ces applications, un descriptif sommaire ci-dessous qui pourra utilement être complété par la visite de ces sites. Et, si l’envie vous en prenez, de contribuer à ses beaux & utiles projets ne fonctionnant que grâce à l’énergie de bénévoles.

  • Réapproprions-nous notre alimentation grâce à Open Food Facts (OFF) !
    Vous souhaitez savoir ce que contiennent nos aliments et ce que cela signifie pour votre santé ? Recherchez votre aliment et jetez un coup d’oeil sur sa note nutritionnelle. Identifiez dans quelle usine il a été produit, ce que signifie des codes comme E220…. Apprenez, tout en ayant vous aussi la possibilité de remplir cette base libre et participative.
  • Par le partage de livres entre particuliers, renouons avec nos voisins et le lien social !
    Avec Inventaire.io :
    – « faites l’inventaire de vos livres
    – partagez vos inventaires entres amis et groupes
    – découvrez les livres disponibles dans votre réseau ! »
  • Enfin, à travers la constitution de collection d’oeuvres d’art à partir de Wikimedia Commons et grâce à Wikidata, redécouvrons notre patrimoine culturel commun et mondial avec Crotos.

La soirée, qui s’est prolongée jusqu’à 23h, a été un moment sérendipidien où, toutes les personnes présentes ont pu par le partage d’expériences améliorer leurs connaissances mutuelles. Peut-être aussi, l’occasion de s’inspirer d’outils ou de techniques que d’autres avaient développées ? Parmi ces dernières, bien exploitées par OFF, la ludification !
Ce sera le thème du prochain atelier Wikidata qui se tiendra dans un nouveau tiers lieu, siège d’une jeune association de reconditionnement informatique et de médiation numérique, Antanak.

 

le 29 avril 2016,
Cyril Desmidt

1 Commentaire

  1. Pingback: La ludification de Wikidata ! – Electrocycle, l'Asso D 3E

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *