1 atelier… 3 avancées majeures

Ce 11 dec. 2021 s’est tenu le premier atelier de réparation de smartphones à destination du grand public en salle bricolage de l’Académie du Climat.
Une nouvelle expérience qui a conduit à trois avancées majeures tant pour un futur service de diagnostic, collecte et logistique de smartphones que pour développer en commun un service de location de smartphones et de médiation socio-educative.
Après avoir abordé le contexte pré-atelier et synthétisé ce qui c’est fait, quelles sont ces avancées ?

Le contexte

L’Académie du Climat nous avait informé que l’atelier commun Electrocycle-IGE de réparation de smartphones du 11 dec. avait fait le plein d’inscrits. C’est devant une dizaine de personnes que nous avons pu – après avoir découvert et adapter la salle bricolage avec l’équipe en charge du programme Tumo – nous lancer dans la toute première « experience repair’athon » ouverte au grand public.
Le programme avait été proposé par IGE et affiné par Electrocycle au regard, de ses besoins actuels ainsi que de l’intérêt qu’un nouvel atelier de sensib’action – pensé pour être là fois utile, ludique et accessible à un public de 15 à 99 ans – pouvait avoir pour ce nouveau public.

En action

Dans une ambiance tant conviviale que studieuse voire… ludique, nos apprentis réparateurs ont pu d’abord via un atelier d’intelligence collective réfléchir aux impacts des équipements informatiques en matière environnementale et sociale (en lien avec le changement climatique) puis, pleinement apprécier les exercices qu’Electrocycle leur avait proposé. A savoir :
– le démantèlement d’iphones 3 en suivant un tutoriel mis à disposition par un acteur de la réparation afin de récupérer son vibreur pour réutilisation lors de futures ateliers electrorigamis Criquets (programme eBiom ).
Une quinzaine de masselotes pourront ainsi être réutilisées dans de futurs ateliers electrorigamis criquet.
– le diagnostic de smartphones avec le test de mise en charge suivi d’un certain nombre de points de contrôle (modèle, référence, verrouillage du smartphone, Sim lockage) qui en situation, on donné lieux a l’amélioration de la fiche inventaire (ajout du numéro de série et de l’imei ainsi que de la version Android)
A priori, une trentaine de smartphones remis en fonctionnement.
Des tests batteries, l’écrasement des données voire le changement d’OS [à terme si c’est possible pour certain des modèles] compléteront ce premier diagnostic. Restera ensuite la mise à disposition à nos structures partenaires (Emmaus Connect, Petite Rockette, Université Sorbonne Paris Nord voire Forum des images).
– Une démonstration d’une station de diagnostic de batteries avec un échange sur comment faire durer plus longtemps ce consommable.

Au final, 3 avancées majeures

Les sourires et les promesses de rester en contact sont de bon augure quant à l’intérêt de ce nouvel atelier ouvert au grand public.
Cet événement à permis :
– de valider un processus de traitement des smartphones « par la foule » via un atelier de diagnostic lors de la récupération des smartphones et qui pourrait, par exemple, se tenir au sein de ressourceries partenaires qui souhaiteraient développer le réemploi de vieux smartphones ;
– de montrer l’intérêt du grand public pour participer concrètement à du réemploi ;
– de faire un pas supplémentaire sur le débouché d’un futur service commun de location de smartphones et de médiation socio-educative (SLocS) en ajoutant un possible partenaire, le forum des images (Programme pédagogique numérique de Tumo). En effet, 3 smartphones ont été prêtés après l’atelier. D’autres pourraient suivre … Cela, afin d’être utilisés dans de futurs ateliers Tumo qui nécessiteront d’installer une application ne fonctionnant qu’à partir d’androïd 5.

Bravo à nos brillants apprentis réparateurs, félicitations aux concepteurs/animateurs de l’atelier et merci tant à l’équipe du forum des images (Tumo) – pour son assistance et la captation video d’une partie de l’atelier – qu’à l’Academie du Climat . Un bel evenement qui nous a donné l’occasion de faire ces avancées dans la mise en place d’un futur service commun de diagnostic, collecte et logistique de smartphones ainsi que dans celui d’un service de location de smartphones et de médiation socio-éducative.
Au plaisir de se croiser en 2022 sur les autres dates d’atelier « Expérience repair’athon » ouverte au grand public qui seront programmées vraisemblablement à partir de fev.

 

Le 13 dec. 2021
Cyril Desmidt